Les animaux mascottes ; autres acteurs de la Grande Guerre.

Lorsque nous pensons aux animaux durant la période 1914-1918, nous avons en tête ces animaux soldats, véritables héros, prêts à tout pour aider les armées auxquelles ils ont été affectés. Pourtant, ces guerriers à poils ou à plumes n’ont pas été les seuls acteurs non humains lors de la Guerre des tranchées, car les mascottes animales, même si elles ne n’ont pas combattu au front, ont elles aussi joué un rôle important auprès des combattants.

Lire la suite »

Portrait de Sans-voix #11 : Topsy ou l’invitation au supplice d’une condamnée.

« Ils disent que ce n’est rien, qu’on ne souffre pas, que c’est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée. Eh! Qu’est-ce donc que cette agonie de six semaines et ce râle de tout un jour? Qu’est-ce que les angoisses de cette journée irréparable, qui s’écoule si lentement et si vite? Qu’est-ce que cette échelle de torture qui aboutit à l’échafaud?
Apparemment ce n’est pas là souffrir.  » 

Le dernier jour d’un condamné, Victor Hugo 

Ce sont ces mots, cette pensée infiniment triste qui font échos dans mon esprit lorsque je pense à l’histoire de Topsy. Topsy Un nom qui restera dans l’Histoire du courant alternatif, tandis que son calvaire demeure anonyme.

Lire la suite »

Fin de la captivité des cétacés : Quel avenir pour les delphinariums ?

Alors qu’à Taiji, la saison 2017-2018 a déjà fait plus d’une centaine de victimes en presque seulement deux mois (avec un quota de chasse plus élevé que la saison dernière) & que des delphinariums ne cessent d’être construits dans les pays orientaux comme la Chine qui a ouvert récemment une ferme à orques, l’Occident semble plus enclin à réfléchir sur la question de la captivité des mammifères marins. En France, l’Arrêté ministériel lancé par Ségolène Royal en mai dernier a affolé les parcs marins du pays – mais a ravi les associations – puisque l’une de ses mesures est l’interdiction totale de la reproduction des cétacés captifs, ce qui, à terme, pourrait provoquer la fin des delphinariums tels que nous les connaissons. Une question se pose alors ; quel avenir envisageable dans une structure marine qui ne détient aucun animal marin ? Lire la suite »

#EmptyTheTanks : L’événement international pour la libération des cétacés captifs.

En Mai, comme chaque année depuis 5 ans, tous les militants du monde entier se rassemblent devant chaque parc marin pendant une journée afin de dire NON à la captivité des cétacés. Cette année, c’est le 13 Mai qui fut choisi pour dénoncer les conditions de vies des milliers d’orques, pseudorques, bélugas, globicéphales & autres dauphins détenus dans les 346 delphinariums à travers le monde, et pour ma part, c’est à Bruges que j’ai choisi d’élever la voix.

Lire la suite »

Pourquoi ne peut-on pas faire confiance à la mention « aucun animal n’a été maltraité durant ce film » ?

Lorsque mon blog n’en était qu’à ses débuts, j’avais écrit un article sur 4 animaux sauvages captifs, rendus célèbres après avoir joué dans un film. Dans cet article, je vous expliquais le calvaire que ces animaux avaient subi en dehors de leurs conditions de tournage. À l’époque, je ne me sentais pas prête à entrer dans les détails du sujet, mais deux polémiques récentes m’ont finalement décidée à vous expliquer pourquoi il est finalement presque impossible de faire confiance à la mention « aucun animal n’a été maltraité durant ce film ».

Lire la suite »

Portrait de Sans-voix #3 : Tyke, l’éléphante qui a préféré mourir debout que vivre à genoux.

L’histoire de Tyke commence au sud-est de l’Afrique, au Mozambique. Un jour, alors qu’elle n’est encore qu’une éléphanteau, Tyke est arrachée à sa famille. Nous sommes en 1974, le calvaire débute pour la pachyderme. Tyke subit un long voyage par bateau. Direction les Etats-Unis, où elle sera vendue à John Cuneo Jr, propriétaire du cirque Hawthorn.

Lire la suite »

La rétrospective animaliste 2016.

L’année dernière je vous avais proposé un Bilan animaliste 2015. Comme j’ai eu de très bon retour sur cet article & que j’aime cet exercice de bilan de fin d’année, je me suis dit « pourquoi pas en faire un format annuel ? ». C’est donc avec un immense plaisir que je vous présente ma rétrospective animaliste 2016, avec son lot de joie & de peines.

Petite précision néanmoins avant de commencer : à la vue de tous les événements qui se sont passés dans le monde j’ai du faire un choix. J’ai donc procédé de la manière suivante : d’abord je ne parlerai pas de sujets déjà abordés sur le blog cette année. Ensuite, j’ai choisi les actualités les plus marquantes selon moi, mais il est tout à fait probable que d’autres événements vous ont semblé plus importants. Dans ce cas n’hésitez pas à le dire dans les commentaires (c’est toujours agréable de discuter 🙂 ). Bref, c’est partie pour la rétro !

Lire la suite »